vendredi 4 décembre 2009

La remontée vers le Nord: via la costa Adriatica


Mardi 24 Novembre. Il est environ 9 heures et je fais mes adieux à la famiglia Cosenza mais je ne quitterai pas Palma dans l'immédiat, statut de "mini star"oblige: honneur de la presse locale, signature d'autographes (3 en tout) et séances photos avec la communauté du Bengladesh (une bonne dizaine d'entre eux viendront me rendre une petite visite de courtoisie lors de la rédaction du précédent article et rare sont ceux qui ne sont pas reparti sans me demander une photo en leur compagnie)... Je suis resté en tout 4 jours ici mais je ne peux partir sans passer dire au revoir à cette communauté qui a toute ma sympathie ainsi qu'à l'Amiçi Paolo (un bon ami de Santolo)!!

Les 2 jours et demi suivant, je rejoindrai la côte Adriatique via la route que Santolo m'avait conseillé et une fois encore je dois le remerçier car cette route non seulement était très facile mais surtout très jolie!!! et 230 kilomètres durant je serai enchanté par le nombre de "petits pays" traversés (comme disent pas mal d'italiens parlant le français) tous plus pittoresques les uns que les autres.




Le 26 Novembre en début d'après-midi j'atteins la côte Adriatique. Et je dois dire que celle-ci m'a tout de suite plu: bien que restant assez touristique, elle est beaucoup plus calme que son homologue méditerranéenne, fini les hôtels qui accaparent les meilleurs coins !! ici c'est le royaume des pêcheurs et des plages libres d'accès. Et les avantages ne s'arrêtent pas là !!! Un des défauts que j'ai trouvé en Italie c'est au sujet des panneaux indicateurs qui m'ont joué plus d'une fois de mauvais tours (par exemple une ville est bien indiquée puis d'un coup plus rien, ou alors elle est indiquée via une autre route à une distance plus élevée qu'avant!!!! c'est assez perturbant et je demanderai souvent mon chemin plusieurs fois par jour durant la quasi totalité de mon séjour). Au moins ici pas de problèmes de ce genre c'est tout droit pendant 300 kilomètres !! Qui plus est, pas trop de galleria (tunnels) traversés (ce qui est très appréciable car j'en ai au moins franchis une trentaine!!) et enfin trouver un coin pour camper est chose plus aisée.


Jeudi 3 Décembre. Je suis de retour a Reggio emilia chez mon ami Gabriel. Je l'avais appelé la veille pour le prévenir de mon arrivée en lui disant que je le recontacterais le lendemain lors de mon arrivé car je n'ai pas de plan de la ville. Il est environ 14h30 quand j'atteins le centre ville et le marché de Noel est déployé. Avec mon vélo je ne passe pas inaperçu et ne tarde pas a me faire accoster.

Je fais la connaissance de "Manu le pêcheur" qui tiens un stand sur le marché. Manu est fort sympathique et en plus, il parle bien le français. Il projette de se rendre au Costa Rica dès le mois de Janvier pour la pêche bien sûr!!!! Après avoir gardé sa boutique une petite heure (au passage, je n'ai rien vendu) je lui explique que je suis attendu chez un ami et hop! un coup de baguette magique et manu sort son ordinateur portable! Magnifique je vais pouvoir me rendre chez Gabriel tout seul comme un grand! Quelques instant plus tard, alors que je fais route vers chez Gabriel, une voiture arrive à ma hauteur, adapte sa vitesse à la mienne, la vitre se baisse : "Tu es Julien? Je suis Silvia la femme de Gabriel suis moi!!!" bon... moi qui voulais les surprendre un peu en arrivant sans appeler finalement c'est moi qui est surpris! amusant!

Gabriel et Silvia ont 2 adorables "bambis" Luca (11 ans) et Gloria (9 ans). Ici, je suis reçu "comme un prince", Gabriel mettant à ma disposition un appartement complet!! je fais plus ample connaissance avec cette famille de voyageur et découvre que Gabriel a expérimenté de nombreuses manières de voyager: à vélo, en scooter, en moto ou encore en 4x4 transformé en camping car par ses soins!!!! Nous ferons de nombreuses sorties tous ensemble: je découvrirai Reggio Emilia et ses environs, où les bus de ville sont gratuits!! (on laisse sa voiture sur un parking special et on prend son ticket). Nous irons ainsi dans l'imposante médiathèque du centre ville. Le 6 Décembre, jour de la Saint-Nicolas (le Saint-Patron des voyageurs) incroyable!! nous nous rendons au Tibet!!! en Italie!! à Votigno, Stefano y a acheté il y a plusieurs années du terrain et a fait construire à ses frais de belles "casa del Tibet" (Gabriel a participé à la construction), s'est occupé d'y loger des tibetains se chargeant également de leur trouver du travail. Hèlas je ne rencontrerai pas Stefano absent ce jour là mais je salue son initiative!


Merci Gabriel, Silvia et les enfants pour les moments fantastiques passés en votre compagnie, ma rencontre avec Gabriel sur ce parking en pleine campagne a vraiment été une chance énorme et j'espère de tout coeur vous revoir sur les routes du monde!!!
Mardi 8 Décembre. Après ce séjour enchanteur où j'ai fais "le plein de super" je reprends ma route vers le Nord-Est en direction de la Slovénie qui se trouve à environ 340 kilomètres. La route est facile et le beau temps de la partie mais les températures commencent à descendre la nuit et le gel sous ma toile de tente extérieure est devenu monnaie courante. 2 jours plus tard je fais une nouvelle fois sécher ma tente en bord de route et Paolo et son père me remarque et viennent à ma rencontre.

Ces derniers tiennent absolument à m'aider et ils m'apporteront tous ce qu'ils peuvent: pain, café, et fruits, je repartirai avec la plus grosse donation énergétique jamais vue à ce jour!! ils ont véritablement remplis mes sacoches! une pomme de plus et je me retrouvais dans l'obligation de refuser par manque de place! Merci beaucoup!

Kilomètres parourus en Italie:

Environ 2415 km en 47 jours et 38 étapes, soit une moyenne de 63,5 km par étape.